Miss Imperfection

Vous êtes tombés sur le blog d'une québécoise (et non pas canadian-french comme je me tue à le répéter!) un peu folle mais adorable quand même (selon certains...) Ça ne vous plaira sûrement pas mais bon, ça existe des gens qui aiment lire les déboires d'une québécoise-pas-canadienne-french qui est un peu folle mais adorable quand même.

10 février 2006

Long time no see

Cela fait un bon moment déjà que je n'ai pas écris pour Miss Imperfection. La raison est simple: j'ai créé un nouveau blog, dont voici l'adresse: http://tess_summers.bravejournal.com/
Malgré un titre et serveur anglophone, le contenu du site est en français. Ici j'ai dévoilé mes opinions, dans l'autre je me dévoile moi. Je n'en dis pas plus. Sachez seulement que dans l'autre je suis mise à nue, sans fausse pudeur, sans crainte de l'opinion publique. Si ça vous intéresse, n'hésitez pas à aller faire un tour. À bientôt j'espère,
Kariane, qui a gagné une nouvelle lectrice

09 novembre 2005

Vieux jeu mais jeune quand même

J'ai déjà dit précédemment que j'étais assez vieux jeu, voir coincée, même "plate" à la limite. Mais je pense vraiment ça parce que dans ma tête à moi, je peux pratiquement pas considérer comme disons hum normal ou acceptable ou peu importe une première fois à moins de quinze ans, et de déménager avec quelqu'un sans être marié avec lui(oui bon, si c'est plus qu'un ami j'entends). Au moins, comme tout être humain normalement constitué(je blague), je pense pas au truc qu'il faut se marier avec quelqu'un pour avoir des enfants. Je suis vieux jeux, mais pas à ce point-là. Mais honnêtement, vivre avec quelqu'un, moi je prends ça très au sérieux. Après tout, c'est vraiment partagé sa vie avec quelqu'un, ou une partie de son existence, c'est partager son intimité, son lit, sa nourriture, l'argent...Personnellement, c'est vraiment très sérieux et je comprends l'autre de "capoter" quand il lui propose ça. C'est une sorte d'engagement, de contrat(et je parle pas du bail là!). Bref, c'est un pensez-y bien! Et puis c'est toujours beaucoup de compromis et de sacrifices(des petits quand même...). Alors on n'emménage pas avec le premier venu ou la première venue(ça fait un peu lourd devoir dire les deux et ça enlève un peu de poids et surtout de portée à la phrase, mais bon: non-sexisme oblige), ça c'est sûr. Bon je me sentais d'humeur à parler de ça, voilà tout. @pluche pluche

07 novembre 2005

Odeurs d'amour et de sport dans l'air...

J'écris à propos d'un garçon quoi d'autre? Plus sérieusement, ce matin, j'étais là à feuilleter un bouquin où je cherchais la page qui parlait qu'on musclait ses pectoraux en natation ou un truc semblable lorsque j'ai lu qu'il fallait au moins trois heures de sport par semaine pour remplacer de la graisse par du muscle(aussi ais-je calculé mon ICM ou un truc du genre et je ne suis pas obèse, youpi!!). Alors, j'ai compté. Demain j'ai 1heure et quart d'éducation physique à tougher(parmi laquelle on ne fera probablement qu'à peine une heure de sport, car on a un examen écrit(oui je sais le prof est débile)) et samedi j'ai 1heure environ de natation. Alors en supposant que ça faisait deux, je me suis dit que je devrais peut-être prendre une heure de mon après-midi pour me remuer les fesses plutôt que d'écraser mon popotin sur la chaise pivotante de mon ordi. La solution m'est venu tout de suite: du vélo. Malheureusement pour moi, beaucoup de vent, une température glaciale, une allure franchement ridicule et des côtes à monter, ça ne fait pas bon ménage. Bref, j'ai tenu à peine une demi-heure et encore, j'en ai encore mal au coeur et je suis présentement en camisole alors...Et surtout j'avais les jambles toutes lourdes(en espérant qu'elles aient musclées un peu). Et vous savez pour quoi j'ai enduré ce supplice ou plutôt pour qui? Eh oui, en plein dans le mile, un garçon: cette sorte de bibitte extra-terrestre boosté à la testostérone qu'il m'arrive de critiquer alors que je déplore pourtant le sexisme(que veux-t-on, je suis féministe avant tout et pour tout).
Bon, faut pas exagérer, ce n'était pas SI pire! Mais quand même, vous voyez où les garçons me mènent. À faire du sport! Véritable nuisance que cela, très mauvais pour la santé(ce que je m'amuse...). Alors bon voilà, je vais parler un peu de lui. Je l'ai rencontré le(je vais aller regarder mon agenda)samedi 1er octobre 2005 dans des circonstances qui nous écartent instantanément l'un de l'autre. Mais bon, ça ne m'empêche pas de rêver. Donc, la première fois que je l'ai vu, rien à signaler: il était beau, jeune, point final, je n'ai rien ressenti. La troisième fois, j'ai commencé à collecter quelques informations à son sujet, bien malgré moi, je ne faisais qu'écouter. Alors voilà, appelons-le L-P puisque ce sont les initiales de son prénom(ça sonne mal, je préfère J-S, J-F, J-C, P-A, J-P...), m'a dévoilé son nom(après que je le lui ai demandé bien sûr). Je dois dire qu'en aucun cas ça n'a été le début d'une folle histoire d'amour, j'ai juste appris son prénom. Puis en écoutant quelqu'un qui lui posait des questions, j'en ai appris un peu plus comme lui tel qu'il venait de Montréal et avait déménagé dans un trou avec ses parents avant de s'en aller en appart' à Sherbrooke, qu'il allait probablement au cégep ou peut-être à l'université puisqu'il étudiait la philo il me semble, etc. Encore une fois, rien à redire, un gars mignon- il fait de ces faces trop drôles et trop chou et je suis sûre qu'il ne s'en rend même pas compte- plutôt intéressant, toujours très gentil qui me souhaite toujours bonne semaine avant que je m'en aille(on ne se voit que le samedi). Bref, tout ça pour dire que la semaine dernière, je l'appréciais vraiment. C'est vrai, je le trouvais vraiment génial, vraiment cool, bref, je l'aimais beaucoup. Toute la semaine, j'avais assez hâte de le revoir pour déterminer si j'avais un "kick" sur lui. J'ai passé une super belle heure avec lui mais à la fin j'ai fait une connerie qui semble-t-il l'a mi-indigné, mi-amusé. Mais bon, il a pas eu l'air de m'en vouloir trop trop. Mais après le cours, pour moi ça a été clair, je l'adore ce gars, mais ça s'arrête là. Mais hier, bon sang qu'il me manquait, je n'arrêtais pas de penser à lui. Je me disais que finalement j'avais probablement un "kick" sur lui. Mais maintenant, je n'en suis plus sûr. Je me dis que c'est normal d'avoir très hâte de revoir une personne qu'on aime ben, puisqu'on recherche sa compagnie, et ça ne veut pas nécessairement dire qu'on a un kick sur elle ou quelque chose de plus fort. Mais j'avoue qu'aujourd'hui j'ai beaucoup moins pensé à lui, surtout que j'ai lu des articles sur qu'est-ce que l'amour, comment différencier le béguin du vrai amour, comment se passe une relation avec un gars plus âgé, etc. Et j'avoue que ça me fait peur(déjà que l'amour m'intimide, c'est trop gros pour moi). Bref, ça m'a ôté toute envie d'être avec lui sur un plan amoureux, j'essayais de m'imaginer avec lui et pas capable, ç'aurait été vraiment trop tordu, pour moi en tout cas je trouve. En d'autres mots, j'ai toujours un intérêt sincère pour lui et hâte de le revoir, mais c'est moins fort que hier. Je suis très mêlée. Je me dis que je pourrais juste essayer d'arrêter de me poser des questions mais j'y arrive pas quand je revois son beau sourire. Je l'aime vraiment beaucoup! Mais c'est très con, il a peut-être une blonde, sûrement même, ou peut-être des enfants, on sait pas. Mais même s'il est moins présent dans ma tête, il veut pas en sortir. Et ça me fait mal de savoir que le 3 décembre sera peut-être la dernière fois que je le verrai de ma vie. Mais bon, je vais essayer de penser à mes examens plutôt qu'à ça, et ça reste juste que j'ai ben hâte le revoir prochainement. Voilà. Aussi j'espère sincèrement qu'il ne lira jamais ces mots,
Kariane, qui a sué pour un gars

07 octobre 2005

Les ados et un petit coup de pinceau

Je suis vraiment tanné des préjugés sur les ados. Je sais bien que c'est pas juste les ados qui y ont droits, tout le monde en fait. Mais en ce qui concerne les ados, c'est vraiment insultant. À entendre parler certaines personnes, les seuls mots qu'on a dans la bouche c'est des insultes et des vulgarités, on passe notre temps à faire la fête, on couche à dix ans, on fume du pot, on boit etc. Je dis pas que c'est pas vrai, plein de jeunes le font sans être des criminels ou des mauvaises personnes pour autant. Mais de là à passer son temps à critiquer les ados et les mettre tous dans le même panier. C'est franchement insultant. Bon ok ça en amuse certains dont je tairai les noms, car ça leur donne prétexte à des blagues qui sont sensés amuser la galerie. Je sais que notre génération est pas mal déjanté, parfois trop, mais généraliser ça faut le faire! Personne est pareil pis les statistiques que le monde s'amuse à faire pour inquiéter les parents, ça veut pas dire grand-chose. Quant aux adultes qui se rongent les sangs parce que leurs enfants consultent des sites sur la sexualité- pas nécessairement de la pornographie- ben moi je leur dit de se calmer. Je préférerais que mon enfant se renseigne, prenne toutes les précautions, se fasse sa propre opinion, plutôt qu'il pense à le faire tout de suite, sans avoir eu conscience des dangers ou peu importe. Moi le porno ça me dégoûte, mais je blâmerais jamais ceux qui se renseignent pour en savoir plus sur le sexe. C'est la meilleure chose à faire, à part l'abstinence bien sûr- je suis très vieux jeu mais j'en ai besoin.

Sur une autre lancée qui a absolument rien à voir avec les adolescents de nos jours et les préjugés à leur sujet, je voudrais parler des artistes. Ça me tentait, c'est tout. Alors voilà, j'ai trouvé plusieurs définitions intéressantes sur qu'est-ce qu'un artiste, et j'avoue ne pas trop savoir quoi choisir. Enfin, les-voicis:
+L’artiste contemporain se meut entre le monde abstrait d’un mallarméisme de bazar et ce qui est vulgairement personnel et anecdotique. Il ne connaît pas la réalité, n’a pas le sentiment de la vie, et il n’est pas d’intime beauté dans ce qu’il crée.
+Quelqu'un qui refuse toute conformité et n'a pas peur de mettre ses tripes sur la table.
+Quelqu'un qui a le talent de transporter les autres dans son univers imaginaire et te faire ressentir plein d'émotions.
+Un artiste est un chercheur d'inconscient(du sien?) et de ce qui peut dépasser l'esprit, voir au-delà de l'entendement direct.
+Ce qu'il produit sous forme d'oeuvres est l'expression et la mise en réalité de sa propre vérité ou du moins de ce qu'il sait à l'instant et dans l'état d'esprit et le geste de créer.
+L'artiste donne son être entier, il initie des possibilités et des nouvelles voies humaines. Technicien par l'outil qu'il utilise, il est souvent confondu avec le « pauvre d'esprit » (qui ne sait pas ce qu'il fait) ou le « super technicien » (qui lèche sa vitrine). Entre ces deux extrêmes naviguent les peintres et dessinateurs du réel ou de ce qui se conçoit visuellement. L'artiste est donc celui qui montre ce qui n'est pas encore visible, et qui est potentiellement de la ressource humaine voire divine (lorsque le sentiment d'avoir été guidé domine - dialogue intérieur). Il travaille dans le ressenti et l'intuition. Il puise son action depuis une sorte de longueur d'onde, exprimée couramment « c'est dans l'air ! ».

PS: Les traditions sont faites pour être brisées, voilà pourquoi j'écris un vendredi. Aussi, j'ai eu 85,5% à mon examen de maths, c'est pas ma meilleure note, mais ça commence bien l'année!

Titre censuré ou comment on fait pour laisser passer ça?

J'ai lu il y a pas très longtemps- une heure et quelques minutes plus tôt- une chose effroyable. Voilà, dans certains pays, le viol au sein d'un mariage n'est pas considéré comme un VIOL. C'est dégoûtant! Évidemment, ça sonne étrange: "Mon mari a essayé de me violer" mais quand même, un viol ça reste un viol, et même quand tu es marié. Je trouve ça tellement choquant. Un peu plus et les hommes qui battent leur femmes auraient droit au même traitement de faveur. C'est juste révoltant! Le viol reste un crime qui doit être puni, une personne a le droit de refuser de se soumettre à n'importe quoi que son mari veut lui faire faire, ou laisser lui faire. Vraiment, comment on fait pour laisser faire ça? Les viols conjugals, ça existe. Avant de lire ça, je suis même pas sûre que je le savais. En tout cas, ça m'a donné un coup: comment on fait pour laisser passer ça???

19 septembre 2005

Délivre-moi...mais non ce n'est qu'une chanson

Histoire de poursuivre la tradition, 2 messages le même jour! Reste juste à savoir de quoi je pourrai bien discuter. Pas de "Star Académie", ça non, bien trop peu original...Mais c'est la seule chose qui me vient à l'esprit parce que j'ai la chanson "Délivre-moi" chantée par ma préférée: Stéphanie Bédard, et Roch Voisine, le chanteur favori de ma mouman. Non mais leurs voix s'harmonisent parfaitement, quel beau duo font-ils! Et quelle belle chanson, si mélodieuse, avec de superbes paroles. Tiens, je vais aller les trouver sur google. Un instant, je vous reviens. D'autant plus que j'ai quelqu'un qui me parle sur MSN alors...Bref, j'arrête de parler de Star Académie en tout cas(mais quand même, Jenny et David qui sont partis, snif snif!). Tiens, je vais les mettre ici(pas David et Jenny là, les paroles de la chanson je parle). Ah je peux pas, bon tant pis. Bon, j'ai rien de mieux à dire, alors autant me taire. Bonne nuit, faites de doux rêves....



Un peu de blabla

Je viens de me rendre compte que c'est soit le samedi, soit le dimanche, soit le lundi que je publie un truc ici. Fascinant n'est-ce pas? Bref, je ne me sens pas d'humeur ou d'attaque à débattre sur un sujet quelconque alors je vais la jouer plus "cool", "smooth", "relax", ou whatever ici. Je feelais un peu down, mais pas full non plus, en fin de semaine, je me suis laissé envahir par des idées tordues(façon de parler, sombre conviendrait mieux). Mais là, je me sens mieux. Hey en passant, j'ai plus mes béquilles, mais je suis encore légèrement blessée. Mercredi je recommence les cours d'éduc(misère). Mais bon, je vais survivre hein. Alors, aujourd'hui journée pourrie(pas si pourrie que ça, ça me tentait juste de dire ça). Labo en bio(c'est moi qui a quasiment tout fait en plus alors que je suis sensée être la moins bonne de nous deux(pis on a même pas encore eu d'examens pour le déterminer)Pfff, moi au moins je connais mon groupe sanguin tsé), devs de maths(je me suis pas vraiment forcée en plus mais bon l'examen est juste en octobre), cours de religion(ça dit tout...en fait c'était pas si pire que ça, on parle de choses intéressantes, c'est presque un cours de philo), et finalement géo avec un immense devoir(qu'on va pouvoir faire en classe et qui est à remettre seulement lundi, alors je me stresse pas la tête(ça se dit tu?)avec ça). À m'entendre parler, vous devez penser que j'ai aucune considération pour mes études mais c'est archi-faux, je suis probablement la plus portée sur ses études de ma classe et je n'exagère pas du tout. Je me suis trouvé un livre à me mettre sous la dent à la bibli: Le livre des chevaliers, de je-sais-plus-qui désolé. Pis j'ai mangé une pizza canadienne pour souper, c'est super bon. Bref, journée pas si pourrie que ça, le mieux qu'on puisse faire pour ma petite vie en fait(trop demander de m'épargner les maths hein). Demain, ça s'annonce mieux: français(pas très demandant, je suis un peu au-dessus de toutes ses filles qui mettent des sa à la place de ça, non mais), théâtre(c'est pas que je suis bonne, loin de là, mais j'aime ça pareil), math(nonnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn) et puis anglais(pas très exigeant sauf qu'il faut toujours raconter un de nos rêves pis j'en ai plus en stock moi là). Mais bon, je vais survivre. En plus, j'emmène un repas à faire chauffer, c'est une première, jamais j'en ai emmené à l'école(à part une fois au primaire so...). Ah, ça m'a fait un peu, beaucoup de bien de raconter ma pitoyable existence qui se résume à école, dodo, école, dodo(j'hais dormir, véritable perte de temps). C'est pas que je veux qui m'arrivent des drames, c'est juste qu'il serait peut-être temps que l'amour se pointe le bout du nez non? Mais si elle veut rester chez eux, tant pis pour elle. Je me contenterai de ma pauvre routine quotidienne, où j'ai le mérite de rester moi-même(c'est mon prix de consolation ou quoi). Bon, il est temps de mettre un terme à cette longue jérémiade d'adolescente, je vous souhaite une bonne soirée, et une bonne et longue vie par le fait-même. Au plaisir de vous savoir ne pas finir tout ridé mais heureux,
Kariane, votre bien-dévouée geignarde, à votre service
Et sur ce, après un usage abusif des parenthèses, à la prochaine!!!

10 septembre 2005

Pour ou contre

Je vais mettre un peu de pour ou contre ici, et je ne m'expliquerai pas sur aucun de ces points...du moins, pas aujourd'hui. La suite, une prochaine fois...

Pour...
L'avortement
L'euthanasie
La contraception
La télé-réalité
Les mariages gays
La chrirugie esthétique/plastique

Contre, totalement contre...
La guerre
La peine de mort
Le racisme
La souveraineté du Québec

Entre autres. Je ne peux pas tout mettre non plus, j'ai mis les premières choses qui me sont venues à l'esprit. Voilà.

Opinions

Je vais maintenant donner mon opinion- oui encore- sur divers sujets, juste pour le plaisir, la musique enivrante et captivante de Fukai Mori, du groupe japonais "Do as infinity" dans le tapis, rien que pour m'inspirer ou plutôt...juste pour le plaisir.

D'abord, le chat, autrement dit le clavardage. Alors voilà, il y a environ une semaine, je suis tombée sur un site où il y avait un "tchate". Ma curiosité l'a emporté, j'ai eu envie d'aller faire un tour pour une fois(faut dire que mes seuls contacts virtuels avec les gens se font par hotmail ou msn, et que ça me convient très bien ainsi). Bref, je suis allé faire mon petit tour. Et quel déception! 30 personnes qui te parlent en même temps en commençant toutes leurs conversations par des vulgarités qui ne peuvent mener que nul part. Il ne faut vraiment n'avoir rien à faire- c'était assez mon cas- pour aller s'emmerder sur ce genre de chats. Ça rime à rien, ça ne sert à rien. C'est complètement inutile. Pas besoin d'en rajouter, j'espère avoir été assez clair là-dessus!

Ensuite, bon, tout le monde en parle: l'ouragan Katrina, Céline Dion, et George W.Bush. Je ne serai pas longue, tout ça se limite à trois mots dans un ordre précis: tragique pour Katrina, bien dit pour Céline, et déplorable pour Bush. Mais comme j'ai pour habitude d'aller plus en profondeur que de donner des commentaires bâclés sans but et sans explications, je ne compte pas changer ça pour bientôt. Alors je vais en rajouter. C'est vrai que Bush n'a jamais été le président qu'on aurait eu besoin. Et qu'il a encore plus raté son coup sur ce coup là. Et justement, ce n'est pas parce que ceux qui ont à subire les conséquences de l'ouragan Katrina l'ont élus qu'il ne faut pas essayer de les aider. On s'en fout tu qu'ils soient américains, ils ont besoins d'aide. Et se contenter de leur envoyer de l'énergie positive de son petit trou bien tranquille n'est que de la bullshit à mon avis. Il faut juste agir. Et maintenant, je vais revenir à ce que Céline a dit. C'était vrai, c'était beau! Ça l'a fait monté de plusieurs coches dans mon estime. Et les gens qui osent se plaignent qu'elle l'a joué à la show-business ou qu'elle était hystérique sont complètement dans les patates. C'est une femme sensible, généreuse, vraie. Juste pour ça et parce que c'est totalement normal, elle avait entièrement le droit d'exprimer ses émotions. Et elle a bien fait de le faire!

Je pense que ça suffit pour maintenant. En tout cas, j'étais déchaînée. Mais j'avais vraiment besoin de parler de la deuxième partie. Car dans la vie courante, je ne suis qu'une lâche qui se tait et se tait encore, et qui ne lève pas un petit doigt pour aider les autres(enfin, j'exagère peut-être un tout petit peu, mais pas tant que ça). Bref, j'espère que ce que j'ai dit ne passera pas trop sous silence. Et si oui, au moins j'aurai eu le mérite de dire les vraies choses et de ne pas avoir eu peur de le faire pour une fois!

05 septembre 2005

Opinion...Opinion

Je trouvais ça important de faire un message sur ça. Pourquoi avoir une opinion? Est-ce si important? Rassurez-vous, j'irai pas chercher dans le dictionnaire la réponse à cette question. Je vais la trouver moi-même. Alors voilà, je ne dis pas que c'est SI important. Mais en tout cas, ça compte pour moi. C'est que j'aime avoir une opinion sur tous les sujets, me la forger ici et là, la développer...Parfois, j'arrive même à changer d'avis, car une personne me fait voir un autre côté, un point que je n'avais pas considéré, pas pensé...

Je ne sais pas trop si je suis une personne ouverte d'esprit. Je pense que oui. C'est vrai que je suis assez vieux jeu- surtout pour mes petits 14 ans- et que j'ai des opinions très fermés sur certains sujets, parfois même des idées préconçues- comme tout le monde, avouons-le. Mais je suis toujours prête à entendre le jugement de quelqu'un. Je suis pour la liberté, surtout la liberté d'expression. L'important pour moi, c'est d'être poli. Je ne supporte pas quelqu'un qui jure à tout bout de champ, qui attaque verbalement les gens parce qu'il s'en donne le droit. Je suis prête à HAIR ces personnes. C'est pour dire. Et quand je dis liberté, bon c'est vrai, personne n'est libre. Enfin, personne n'est vraiment libre. Parfois oui, on le sent, on l'est. Mais pas toujours. Et parfois les conséquences nous brime de la petite liberté qu'on a réussi à acquérir. Alors, comme moi, faut être prudent...et poli. C'est le mimimum.

J'espère que je vous apparais pas comme quelqu'un de passionné, fougueux, franc, déterminé, ou quelque chose du genre. Parce que ce n'est pas le cas. Demandez moi mon opinion, je vous en donnerai une sincère. Mais je suis assez trouillarde(ET TIMIDEEEEEEE) sinon. Très craintive. Je ne parlerai que lorsque l'on m'aura parlé. C'est pourquoi je me défoule ici. Après tout, à quoi bon se tailler une place dans la société d'aujourd'hui, si l'on en est incapable dans le vaste espace d'Internet?

Je pense que je vais m'arrêter là. Vous devez tous et TOUTES avoir compris et comprise mon but. Moi je suis faite pour écrire ce que je pense, pas pour le dire. Peut-être qu'un jour ça changera. Et je finis avec mes deux citations favorites- façon de parler- et d'autres qui m'ont bien fait rire.

-Une femme a autant besoin d'un homme qu'un poisson d'une bicyclette
*Pour ceux qui se le demanderaient, oui, je suis féministe.
-L'amour est un concept que l'être humain a inventé pour pouvoir se reproduire.
*Pour ceux qui se poseraient la question, oui, j'suis assez cynique merci à mes heures.

Merci à Calista pour avoir déniché ça! Voici probablement mes préférées...
-Ça se vend comme des p'tits ponchos!
- Je m'en suis rappelé hier comme si ça me serait arrivé demain.
-Paris ne s'est pas construit en plein jour!
- L'erreur est humide.

C'est tout pour aujourd'hui, enfin, pour maintenant. On verra pour plus tard. Have a nice day!

Opinion...mariage

J'avais dit précédemment que j'allais un peu déblatre là-dessus alors voilà...le mariage...

Référons-nous encore une fois à mon dico. Qu'est-ce que le mariage? Bon ok, c'est trop long à écrire. Alors je vais trouver un petit résumé sur google et je reviens..."Le mariage est l'union d'un homme et d'une femme devant l'autorité civile. Le mariage est un acte d'état civil ; il est enregistré par l'officier d'état civil au lieu où il a été célébré et il est aussi comptabilisé au lieu du domicile conjugal. " ou alors "Le mariage est l'acte, la cérémonie ou la procédure qui établit un rapport légal entre mari et femme. L'union peut être rendue légale par une procédure civile ou religieuse, ou par toute autre procédure, conformément à la législation du pays." Mais mon préféré, c'est "Le mariage est l'art difficile, pour deux personnes, de vivre ensemble aussi heureuses qu'elles auraient vécu, seules, chacune de leur côté." quoique "Union qui permet à deux personnes de supporter des choses qu'elles n'auraient pas eu besoin de supporter si elles étaient restées seules" et "Union qui permet à deux personnes de supporter des ennuis qu’elles n’auraient pas eus si elles étaient restées seules ", c'est pas mal aussi. Bref, le mariage, c'est tout ça à la fois.

Le mariage, c'est beau, c'est cute, c'est romantique. Mais c'est aussi une perte de temps, d'énergie et d'argent. Évidemment, c'est la plus belle déclaration d'amour possible. Mais pourquoi en avoir besoin? Ok on s'aiment, allons le crier à la terre entière! Mais pourquoi se marier? Le mariage c'est une alliance, une promesse, un contrat. Et si vous rompez tout ça, vous avez de sérieux ennuis. Vous vous faites du mal, vous rendez ça pénible pour vos enfants. Alors, c'est quoi le but? Promettre d'aimer, c'est Ri-Di-Cu-Le. On ne peut rien promettre sur ses sentiments et brisez cette promesse, c'est un véritable sacrilège. Je ne dis pas que je n'accepte pas le mariage ou les gens qui se marient, je dis juste que moi je n'en vois pas l'intérêt.

Quant à ce sujet tabou du mariage...le mariage gay. Ben moi, je suis pour. Même que j'ai pas à être pour ou contre, ça regarde juste les personnes que ça concerne. Si elles veulent se marier, si elles s'aiment, c'est leur droit. Peu importe si elles sont du même sexe, elles s'aiment, et c'est déjà beaucoup non? En tout cas, moi ça ne me dérange pas du tout et je méprise presque les homophobes. Moi je crois pas au mariage dans le sens de l'utilité de ça- je crois en sa longévité, c'est possible bon- mais laissez les gays se marier bon. Ils ont le droit autant que les autres.

Je ne sais pas si j'aurai réussi à toucher quelqu'un avec ce que je dis, mais au moins j'ai le mérite d'avoir été très polie. Enjoy!

04 septembre 2005

Opinion...amour

Je trouve ça assez corsé et risqué comme premier vrai message de ce site, mais bon je me lance. Alors voilà...

Je m’apprête à vous livrer mon opinion très personnel sur l’amour et pas nécessairement l’amour romantique, exclusif entre deux personnes, juste l’amour. Je tiens d’abord à préciser que je n’ai jamais vraiment aimé. Bien sûr, j’adore mes amis, et j’apprécie ma famille(un peu), mais je ne suis jamais tombé amoureuse. Ça n’empêche pas que je crois en l’amour. Quant à l’amour éternel, ce n’est pas impossible ça, ça se peut très bien. Évidemment, ça n’arrive pas à tout le monde, mais aimer quelqu’un toute sa vie, pourquoi pas? Ok, en faire la promesse, c’est franchement stupide. Personne ne peut prévoir exactement l’avenir, et faire des promesses sur ses sentiments, c’est ridicule(je reviendrai sur le point du mariage une autre fois). Bien sûr, c’est romantique. Mais promettre d’aimer, non, c’est idiot.

Sur une autre lancée, je ne pense pas que l’amour soit quelque chose d’important dans la vie. Je ne dis pas qu’être détesté des gens, c’est amusant et sans problèmes, je dis juste que sortir avec quelqu’un n’est pas indispensable. D’ailleurs, moi quand j’ai des sentiments plus qu’amicaux pour quelqu’un- un béguin, une attirance, un intérêt, tout sauf de l’amour, je continue de penser que je ne suis jamais tombé en amour- je préfère vivre ça en secret dans ma tête, et ne rien tenter pour sortir avec la personne que ça concerne. Parce que l’amour, ça me fait peur. Ça m’intimide. C’est vrai, tout le monde en parle comme la grande chose de sa vie, quelque chose de très gros. D’autant plus que je suis assez complexée- avec raison, si vous me verriez…- alors…Disons que ça ne m’aide pas. Oh bien sûr, si quelqu’un me témoignerait un quelconque intérêt, peut-être que je me risquerais à vivre une histoire d’amour. Mais pour l’instant, ça ne peut venir que de moi, alors je ne tente rien.

Quoi dire d'autre? L'amour, c'est très beau. Un lien très fort qui unit deux personnes. On en fait de très belles chansons. Mais dans la vraie vie, la mienne, alors là, je ne peux quasiment pas en parler, puisque je suis la célibataire endurcie que je suis- depuis ma toute première seconde sur terre que je n'ai connu l'amour. Mais je sais quand même des choses parce que j'ai quand même des doutes et des espoirs. En tout cas, l'amour reste pour moi bien mystérieux, et il me tarde de le découvrir. Mais en même temps, j'ai tout mon temps, toute une vie. D'accord, la vie pour moi peut s'arrêter demain, mais peu importe. Je verrai plus tard et je vous en reparlerai si je connais enfin l'amour. M'étonnerait par contre...

Quand on regarde dans le dictionnaire, on peut lire: "Sentiment très intense, attachement englobant la tendresse et l'attirance physique, entre deux personnes". Ok, l'amour c'est pas toujours beau, pas toujours rose. Et il y a pleins d'épreuves à surmonter. Mais c'est possible de les surmonter. Et là je ne dis pas pour tout le monde, je dis pour certaines personnes. Ah aussi, moi je ne crois pas au destin, au fait qu'il existe une personne faite juste pour nous- en fait, je pense qu'il y a au moins une personne sur terre qui soit faite pour toi, mais vous êtes justes pas nés ou programmés pour ça, c'est vrai, le monde a pas été créé avec tout le monde destiné à être en couple-, et toutes ce genre de choses. Je crois pas au prince charmant mais je me dit qu'il y a sûrement des garçons charmants qui existent- même que j'en connais un, en plus de mon grand-père, ça fait donc deux garçons charmants. Bref, je suis romantique, c'est vrai, mais je suis aussi très réaliste.

Je sais que j'ai pas traité de tous les points mais il y a tant à parler en ce qui concerne l'amour. Retenez seulement que j'y crois, que je pense que ça existe peut-être, même si je ne l'ai jamais vécu et que je ne peut donc rien confirmer. Mais si vous vous le ressentez ou vous le croyez, eh bien tant mieux pour vous.

Qu'est-ce que ça mange en hiver

Désolé pour le titre misérable de ce message, faut dire j'étais pas beaucoup inspirée. Mais bon, au moins c'est clair, le mess, il est là pour indiquer clairement à quoi sert ce blog. Premièrement, à me faire connaître, ça c'est sûr, sinon je vois pas le but à créer son blog honnêtement. Ensuite, à partager mes idées, mes opinions, à parler de sujets qui m'intéressent, de ma petite vie bien ordinaire, de mes rêves, bref, faire le tour de moi en 80 jours(?). Oh peu importe, vous m'avez compris et COMPRISE- rappelez vous, pas de sexisme ici.

03 septembre 2005

Qui suis-je?

Bon je vais tenter de résumer ma personne en quelques mots. D'abord, je m'appelle Tess Summers, c'est mon nom d'emprunt. Mon prénom véritable est Kariane, quant à mon patronyme, c'est un secret! J'ai quatorze ans, j'en aurai bientôt quinze, et je suis en troisième secondaire. J'habite au Canada, plus précisément au Québec. Je parle couramment le français, c'est ma langue maternelle, mais je me débrouille aussi en anglais, et un tout petit peu en espagnol. Sinon, je connais bien le japonais et le mandarin, du moins, si je me compare aux autres adolescents de mon âge, parce que j'ai beaucoup de progrès à faire. Physiquement, pas grand chose à dire: minuscule, grassouillette- bon d'accord, juste à mi-chemin entre costaude et musclée-, avec des yeux verts, des cheveux bruns, des lunettes, des oreilles percées, un bandage à le cheville- une vilaine foulure, ma toute première. Moi je suis une élève modèle comme "on dit", toujours polie, calme, réservée, discrète, studieuse, et tout ce qui vient avec. Mais j'admet que parfois je suis vraiment râleuse et désagréable, aussi bien que drôle et attentionnée. Je ne sais trop quoi dire d'autre: je rêve d'être écrivain, de voyager, de mourir vieille et de ne plus m'entorser la chevouille!!!

Bienvenue

Alors voilà, bienvenue sur ce petit blogue qu'est le mien, et qui traite sur un sujet des plus ennuyants: moi! Restez-y un moment, histoire d'apprendre à me connaître, puis passez votre chemin et diriger vous vers un autre banal internaute. Mais pour l'instant, bienvenue à vous tous et à vous TOUTES- pas de sexisme ici- sur "Miss Imperfection". Je suis là, vous êtes là, alors je n'ai plus qu'à dire bonne visite...